GEORGES COLIN

Tout d’abord notre priorité fut de garder l’identité préexistante du siège de la maison Colin, implanté à Mittelhausen, où un nouveau centre d’innovation culinaire a vu le jour fin 2019. Nous avons réinterprété leur collection d’épices, formalisé un mur de boîtes, emprunté un papier peint reprenant le nom botanique des épices et décliné la borne d’accueil en mobilier.

George Colin est une marque qui prend le contre pied des autres marques d’épices. Elle est moderne, ancrée dans son époque mais avec une histoire riche de tradition familiale. Après ce premier constat, le magasin se devait d’avoir des lignes épurées mais architecturées pour pouvoir laisser une générosité graphique s’exprimer. Ensuite, il fallait se concentrer sur l’accessibilité et la circulation dans un petit espace.

La boutique se doit d’être un espace pour tous, pour le profane comme le connaisseur des épices ( sans parler des personnes à mobilité réduite, il va sans dire, qui doivent être intégrées au projet ). Le challenge était donc de réunir trois espaces en un. Un espace de « vente au poids » , Un espace de « vente de boîtes déjà remplies » et un espace atelier qui abrite une cuisine équipée destinée à la fois à la préparation des colis pour les expéditions, des démonstrations culinaires, de dégustations et de petites formations de découverte des épices.

Itinéraire

Professionnel : TIMOTHÉE HAYER